Beauté

MIGRAINE | Mes solutions pour lutter contre

11 mai 2015
IMG_1484_bis

Je vous l’avais annoncé début avril sur les réseaux sociaux, le blog a officiellement son premier partenaire : Arkopharma ! C’est à la suite de mon article sur la mousse nettoyante bio que les laboratoires m’ont contacté afin que nous puissions ensemble vous concocter de jolis futurs articles. Je suis vraiment très heureuse de voir que ce que j’écris puise plaire, non seulement à vous mais aussi aux marques pour lesquelles j’ai des coups de coeur ! Voilà, le voile est donc enfin levé, et j’espère que vous accueillerez cette nouvelle avec autant de plaisir que moi.

Mais sans plus attendre, passons au sujet dont j’ai envie de vous parler depuis déjà pas mal de temps : mes trucs et astuces pour lutter contre les migraines à répétition.

Gameuse plus ou moins acharnée depuis mes 10 ans, j’ai toujours été depuis ce temps là accrochée à un écran, au moins 2h par jour. En grandissant bien sûr les choses ne se sont pas arrangées… Entre la diversification des supports de jeu (pc, consoles fixes et portables…), les études de secrétariat/compta à manger du Word et de l’Excel, puis celle en créa sur des logiciels de 3D ou sur Photoshop, et puis le blog, et puis la vie en générale. Cela fait pas mal d’années que je suis sujette aux migraines régulièrement, certaines m’obligeant à m’isoler dans une pièce sans lumière et sans le moindre bruit afin de minimiser l’épreuve. Et je ne pense pas que mon cas soit isolé : il faut dire que c’est un peu le mal courant. Depuis toutes ces années, mon ami Doliprane ne me quitte plus, à grand renfort de plaquettes de 1gr dans chaque pièce de l’appartement (et ceci n’est pas une image !) et dans la trousse secours de mon sac…

IMG_1489_bis

Mais depuis l’année dernière j’essaye de tout faire pour réduire ma consommation de ses jolies petites pilules rouges et jaunes. Parce que je me rends compte qu’à force, bien sûr, elles font de moins en moins effet, et surtout parce que je n’ai pas envie d’en arriver au stade où il faudra que je passe à quelque chose de beaucoup plus fort pour être réellement soulagée ! Alors j’ai cherché de nouvelles solutions…

♦  R É D U I R E  L E S  E C R A N S  

La base de tout. Cela reste toutefois assez compliqué de me forcer à lâcher l’écran, quel qu’il soit. C’est un exercice difficile à faire au quotidien. Alors bien sûr il y a des périodes où j’ai vraiment besoin de me couper du monde, de me ressourcer en ne faisant que lire des bouquins et boire du thé, mais l’envie d’aller voir ce qui se passe sur Twitter ou sur Instagram ne me quitte pas (vous avez dit addictif ?). Mais je progresse. Depuis cette année, le plus souvent possible, je n’allume pas mon pc avant 14h, ce qui me permet déjà de réduire considérablement le temps passé devant cet écran. Ensuite je me fais un planning, afin de structurer le temps que je passerai dessus : qu’est ce que je dois absolument faire aujourd’hui qui nécessite le pc ? Et sans trop y réfléchir, une fois que tout est fait, j’ai plus de facilités à lâcher prise. Et le weekend, généralement le dimanche, je réduis au maximum, ne me connectant que le soir.

  L E S  H U I L E S  E S S E N T I E L L E S  

Deux gouttes d’H-E de lavande et deux de menthe dans le creux des mains et par des mouvements doux mais appliqués je viens masser mon front, mes tempes et ma nuque. J’ai d’abord essayer cette méthode avec des huiles essentielles liquides, pour ensuite passer aux sticks, plus simple à emporter partout. C’est un moyen assez efficace pour atténuer les migraines, mais personnellement ça n’a jamais suffit, m’obligeant toujours à prendre au minimum un Doliprane 500, lorsque la douleur n’était pas trop intense.

  L E S  B A I N S  D E  P I E D S  

C’est très souvent l’été que j’utilise cette méthode : alterner les bains de pieds à l’eau froide et ceux à l’eau chaude afin de stimuler la circulation sanguine et de décongestionner la tête. Puisqu’en plus d’être un problème hormonal et/ou un problème d’hygiène de vie/de stress, les migraines sont aussi souvent du à des soucis circulatoires. Il m’arrive d’ailleurs même de pousser un peu plus en immergeant jusqu’en haut des mollets… Pour ce qui est de l’efficacité, je dirais que c’est un peu le même combat qu’avec les H-E : ça soulage, mais la douleur ne disparaîtra pas.

Je ne me suis donc pas arrêtée là…

ensemble

Arkopharma a eu la gentillesse de me faire parvenir son « Kit Migraine » comprenant deux boites d’Arkogélules Partenelle et un Migrastick. Essentiellement créés pour contribuer à la relaxation et au bien-être féminin pendant la période prémenstruelle, les Arkogélules sont un complément alimentaire à prendre à l’heure des repas avec un grand verre d’eau. Quand au Migrastick, il rejoint parfaitement ma méthode qui consiste à utiliser des H-E. Après plus d’un mois de test, le résultat est surprenant !

plantes-medicinales-camomille-romaine-chamaemelum-nobile-0

 L’élément principal, à savoir la partenelle, ou grande camomille, est une réelle découverte. Les sommités fleuries de la partenelle utilisées pour les gélules contiennent du parthénolide, auquel la plante doit son activité antimigraineuse. A la suite d’un facteur favorisant (stress, émotion, aliment, cycle menstruel…), il y a libération dans l’organisme de sérotonine, qui induit une alternance de contractions et de dilatations des artères cérébrales à l’origine de la douleur. Le parthénolide, en bloquant la libération de sérotonine, prévient efficacement les crises migraineuses. Pour la petite histoireNative des Balkans, aujourd’hui naturalisée sous les climats tempérés d’Europe et d’Amérique du Nord, la grande camomille est aussi présente en Amérique du Sud. C’est un arbrisseau vivace de courte durée, peu exigeant et qui se porte à merveille dans un bon sol de jardin. Il n’y a donc plus qu’à la cultiver pour en avoir toujours à portée puisqu’il est aussi possible de mâcher les feuilles afin de prévenir les migraines.

IMG_1484_bis

J’ai pu constater une vraie différence : plus détendue au quotidien, moins sur la défensive, mais aussi moins susceptible. Je me sens tout à fait normale, sans effets négatifs, sans avoir l’impression d’avoir pris quelque chose qui me rende un peu vaporeuse. C’est un peu comme-ci les gélules me permettaient d’être moi-même avec un caractère un peu moins « piquant », plus conciliant. Et surtout : pas une seule migraine à l’horizon 3 semaines après la première prise ! Impossible de savoir si c’est le hasard ou un effet placebo, mais une chose est sûre, quelque chose à changer…

IMG_1481_bis

 Manière de pouvoir tester le produit pleinement, j’ai ensuite arrêté de prendre les gélules pendant 1 semaine et demie. Le verdict est sans appel : après 5 jours sans, nouvelle migraine de près de 9h consécutives. C’est à ce moment là que j’ai donc testé le Migrastick. J’ai beaucoup apprécié son réel « effet glaçon » au bout de la première minute d’application, chose que je n’avais pu que survoler avec ceux que j’avais pu tester auparavant. Au bout de 2-3 mins, mes tempes ont une sensation de froid intense (vraiment intense), soulageant efficacement la migraine. Composé d’H-E de lavande et de menthe 100% pures et naturelles, ce tout petit stick est devenu mon nouveau meilleur ami et je ne sors plus sans lui !

Je suis ravie d’avoir trouvé une nouvelle alternative pour lutter contre mes migraines. Bien sûr je ne pense pas que ce soit le « remède » miracle, mais du moment qu’il m’aide à être plus sereine de ce côté là, c’est tout bénéf ! En combinant tout ça j’espère vraiment en finir un jour définitivement…

MERCI aux laboratoires Arkopharma de m’avoir permis de tester ces produits qui sont maintenant devenus des essentiels de mon quotidien, et merci à Reda pour sa gentillesse !

Prenez soin de vous

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 Comments

  • Reply Rosechiffon 11 mai 2015 at 18:20

    Oh God ! Il me faut ce stick ! J’en peux tellement plus de ces migraines et l’effet glaçon peut effectivement être parfait !

    Pour les bains de pieds, j’y aurais jamais pensé personnellement. Mais je garde l’idée pour la prochaine 🙂

    • Reply Chick 11 mai 2015 at 18:36

      Franchement le stick est bluffant ! Gros coup de froid sur les tempes, c’est vraiment très surprenant et carrément efficace du moment que la douleur n’est pas trop prononcée.
      Pour les pieds, on y pense rarement 😉

  • Reply ARKOFLUIDES, coup de pouce minceur | Chick and Cop 28 juillet 2015 at 18:33

    […] aucune pression, je veux seulement garder le côté bénéfique de la chose. Et lorsque les Laboratoires Arkopharma m’ont proposé un nouveau partenariat qui entrait dans cette ligne directrice, je me suis dis […]

  • Reply LA 3ème BOUGIE | Chick and Cop 18 août 2015 at 13:46

    […] de produits naturels. Vous pouvez en avoir un aperçu avec mon dernier coup de pouce minceur, mes solutions pour lutter contre la migraine, ou encore ma première mousse démaquillante bio […]

  • Reply Stephie Green 20 septembre 2015 at 14:15

    Coucou. Merci pour ton super article. Je me sens concerné par ces migraines. Réveil la nuit, douleur au réveil. Très difficile d’avoir une journée sereine avec ces maux que l’on arrive pas toujours à expliquer avec des mots. Je vais essayer tes pilules je pense et le stick aussi. J’espère trouver une solution pour ce mal invisible aux yeux des autres mais tellement douloureux. Merci de ton partage.
    Belle journée

    • Reply Chick 22 septembre 2015 at 11:58

      Le chemin n’est pas forcément évident pour trouver ce qui nous soulagera personnellement, mais je pense que ces deux trois petites choses peuvent t’aider 🙂 J’espère que tu trouveras ta propre « routine » pour lutter contre !

    Leave a Reply