Mood

Vivre le cinéma solitaire

26 février 2016
c140e350e3bd14402b17b199e585f13c

Je fais partie de ces personnes qui, malgré le fait qu’elles aiment pouvoir partager et échanger des expériences de vie, préfèrent aller au cinéma en solitaire. Cette « facilité » à me rendre dans un lieu public de divertissement où la grande majorité des gens y vont au moins à deux, si ce n’est en bande, en déconcerte beaucoup autour de moi. « Mais pourquoi ? Tu n’as pas d’ami(e)s avec qui y aller ? », « C’est bizarre quand même… », « Moi je ne pourrais pas, je me sentirais vraiment bête, et seule au monde ! »… Et bien justement, parlons-en !

Il y a beaucoup d’aspects qui font que, pour moi, le cinéma est une véritable expérience à vivre seule ! Ce qui peut être « bizarre » pour beaucoup, est quelque chose que j’identifie comme étant une activité tout à fait « banale ». Et en plus de ça, j’ai besoin de ce moment, si possible au moins une fois par semaine !

J’aime le fait de n’être personne, anonyme parmi les anonymes, simplement définie par mon genre. J’aime le fait de souvent me retrouver avec d’autres « cinésolistes », qui viennent eux aussi profiter de leur moment de cinéma, en solo. C’est chouette de pouvoir observer les gens prendre place, un peu comme à un terrasse de café, de les voir impatients de l’instant où les lumières se baisseront. Comme si d’un coup, en étant tous ensemble, on se retrouvait seuls face à l’écran, et à nos émotions.

J’aime le fait de ne plus devoir attendre après les autres ! « Oui… non… je sais pas trop », « C’est avec qui déjà le film ? », « T’es sûre qu’il est bien ? »… Non vraiment, ce point devenait lourd à supporter. Et pire si jamais vous êtes celle qui a insisté, et que l’autre en ressort en boudant parce que le film n’était pas à son goût. Maintenant, je vais voir les films que j’ai envie de voir, sans me poser de questions, à l’heure qui me plait, sans avoir à attendre qui que ce soit.

J’aime le fait de pouvoir réellement me rendre indisponible pendant 2h ! Ne plus être la copine, la soeur, la petite amie de quelqu’un pendant ce lapse de temps me permet de me vider entièrement la tête. Il n’y a rien d’autre que moi et l’écran géant, je décroche entièrement du trin-trin quotidien.

J’aime ce sentiment très étrange de flottement après une séance en solo. Encore dans le film quand les lumières se rallument, mais également quand on a quitté la salle. On repense aux moments forts, aux personnages, on refait un peu le scénario… Nul besoin de devoir se reconnecter un minimum au monde réel en discutant de ce qu’on vient de voir avec l’autre, savoir si il a aimé, et si ce n’est pas le cas pourquoi, etc. Pendant encore un moment, je reste seule avec mes pensées, et c’est chouette !

J’aime aussi tout simplement le cinéma ! L’ambiance, le grand écran, les gros sièges rouges plus ou moins confortables, les acteurs, la musique, le fait de ne pas trop savoir à quoi m’attendre, le fait d’être surprise (ou pas !). J’aime pouvoir lâcher mes émotions, sans retenue ! Rire, pleurer, râler… vivre le film à fond.

Vivre le cinéma solitaire est je pense quelque chose d’important. Tout comme n’importe quelle autre sortie que l’on ferait habituellement à deux d’ailleurs : aller voir une expo ou un concert, boire un verre ou manger à une terrasse… Ça nous incite à réfléchir autrement à ce que nous faisons ou voyons. C’est une sorte de prémisse à la pleine conscience. J’aimerais beaucoup un jour pousser la chose un peu plus loin en partant un week-end seule à l’étranger ! D’abord proche (Angleterre, Belgique, Espagne, Suisse…), pour peut-être aller plus loin ensuite. J’espère être prête un jour à le faire… En attendant, je continuerai à aller voir des films en solitaire.

Et vous, « cinésoliste » ou pas du tout ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 Comments

  • Reply Charlotte 26 février 2016 at 11:14

    Totalement cinésoliste ! J’aime autant aller au cinéma seule, qu’accompagnée de l’amoureux ou les amis. Il faut dire qu’étant passionnée je dévore les séances les unes après les autres alors ce serait compliqué de devoir toujours chercher un compagnon de séance !
    Je me retrouve parfaitement dans ton article, les gens ne comprennent pas pour beaucoup alors qu’il n’y a vraiment rien de bizarre à ça. Est-ce que regarder la télé quand on est seul est étrange ? Et puis on lit bien les livres seuls. Au fond c’est tout aussi logique. Profiter de ce plaisir en solo est tout à fait agréable…
    Depuis que j’ai l’âge d’aller au cinéma seule, j’y vais sans me poser de question. Je me souviens même de séances totalement seule, le pied d’avoir la salle pour soi !

    • Reply Chick 26 février 2016 at 21:37

      Je me souviens aussi de 2-3 séances où j’étais complètement seule ! Quel bonheur… Ce grand écran rien que pour soi, c’est quand même quelque chose d’extra 🙂

  • Reply natpiment 26 février 2016 at 14:46

    assez également. c’est un peu comme lire un livre …..sauf qu’ensuite , je n’aime pas me retrouver seule en ville au milieu du bruit et de l’indifference et rentrer …cela hôte du charme à ma sortie ..

    • Reply Chick 26 février 2016 at 21:38

      Je comprends le sentiment. Personnellement j’essaye de « m’isoler » le plus possible en sortant de la séance en mettant mes écouteurs (et au mieux la musique du film que je viens de voir), comme ça l’extérieur me parait moins brutal…

  • Reply Ophélie Feedback baby 28 février 2016 at 10:44

    Coucou la Chick 😉 Moi aussi je vais souvent au cinéma toute seule, et cela avait commencé y’a plusieurs années déjà… Le célibat aidant ^^’ Et je trouve cette façon de « consommer » le cinéma très satisfaisante… J’ai l’impression de m’être offert un temps pour moi d’ailleurs !
    Bisous !

    • Reply Chick 28 février 2016 at 17:23

      Le célibat a ça de bon parfois ; il te fait découvrir des choses, ou te les fait apprécier d’une autre façon 😉 Et je suis entièrement d’accord avec ton impression ! Merci le cinéma solo 😀

    Leave a Reply